• Teaser

Histoire

histoire grotte des demoisellesLa Grotte des Demoiselles est connue de temps immémorial. Elle servit de refuge aux camisards pendant les guerres de religions et abrita des prêtres réfractaires pendant la Révolution et la Terreur.

Mystérieuse, elle a entretenu les contes et légendes du Languedoc, en particulier celle d’un berger appelé Jean qui y tomba en recherchant une brebis égarée et qui réussissant à retourner au village, y raconta qu’il avait vu des milliers de fées danser autour de lui.

Il n’en fallu pas plus pour qu’on lui donna le nom de « Bauma de las fadas, de las damaiselas » ce qui en occitan signifie « grotte des fées ou des demoiselles ». Ces fées que croyaient apercevoir les paysans lorsqu’ils osaient s’approcher du gouffre n’étaient autres que les stalactites drapées de blanche calcite.

Ci-dessus : La légende de la grotte : la vierge à l'enfant dominant la ronde des fées et des puissances infernales. dessin de J. SIMONT

Visite

edouard alfred martelLa véritable première visite de la grotte eut lieu au milieu du XVIII siècle et ce n’est qu’un siècle plus tard en 1884 qu’Edouard Alfred MARTEL, l'illustre spéléologue, découvrit la grotte et atteint le fond de la cavité actuellement aménagée. Jusque là, la visite était sportive et périlleuse et durait plus de 14 heures.

Ci-contre : Edouard Alfred MARTEL (1859-1938)

L'ouverture au plus large public eut lieu en 1931 et marque la naissance du premier funiculaire touristique souterrain en Europe permettant l’accès aux salles et concrétions en toute sécurité. L'inauguration officielle eu lieu en 1932 par le Président de la République Française Gaston DOUMERGUE.

inaugurationLa visite de la Grotte vous plongera dans l’immensité d’un décor sculpté par l’eau et le temps riche d'une variété de couleurs étonnante. Vous pourrez admirer des concrétions de mille formes représentant orgues, manteau royal, vasque, santons de Provence, gargouilles… et marcher dans les pas des premiers explorateurs.

Mais bientôt, plus besoin d'imaginer, elle est là, au centre de cette cathédrale souterraine, la stalagmite la plus merveilleuse, née des caprices de millions de gouttes d'eau, érigée sur son double piédestal, se présente à vous comme une statue, une "Vierge avec son Enfant", dans la blancheur immaculée de la calcite.

La grotte

Vous serez frappé par les dimensions de la salle de la « cathédrale » : 52 mètres de hauteur, 48 mètres de largeur et 120 mètres de longueur, puis par l'extraordinaire richesse de sa décoration, vous ressentirez alors une véritable "émotion grandeur nature". Vous pourrez aisément reconnaître dans le fond, un énorme "Buffet d'Orgues", là un "Calvaire Breton", la Grande Colonne, le dais d'une église... La nef centrale est séparée d'une nef latérale par un splendide "Mur aux Mille Colonnes". Vous en aurez le souffle coupé et votre imagination fera le reste.

Vous poursuivrez votre voyage dans les entrailles de la terre en franchissant des à pics impressionnants par de hardis petits ponts suspendus et en passant par "la Salle de Musique", vous reviendrez prendre le funiculaire qui vous ramènera sans jamais revenir sur vos pas, vers la sortie.

La vous pourrez vous détendre dans notre nouveau pavillon d’accueil et profiter de la terrasse panoramique ainsi que de la brasserie dans un paysage typiquement méditerranéen.

lillustration

Ci-dessus : L'Illustration du 23 décembre 1933, "Sur la terrasse de la grotte des Demoiselles ou des Fées, avec l'Hérault en bas, au loin, les monts de la Séranne." p. 555

photo-paul-de-grully

Le Professeur Paul de Grully, fondateur de la société d'aménagement de la Grotte des Demoiselles.

Vice Président de la Société Spéléologique de France, présidée par E.A Martel.